Vous êtes ici : Accueil du site

Les évènements du 3 août 2012

Il était une fois...

Reillanne en Luberon,

dans les Alpes de Haute-Provence

Reillanne (Ralhana en provençal et vivaro-alpin de norme classique et Reihano en provençal de norme mistralienne) est une commune française, située dans le département des Alpes-de-Haute-Provence et la région Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Ses habitants sont appelés les Reillannais.

Présentation géographique :

Situé sur l’ancien itinéraire romain reliant l’Italie à l’Espagne (RN 100), Reillanne émerge d’une vallée que limitent le Largue et le Calavon. Le paysage est grandiose.
- A l’ouest :
La vallée du Coulon
Le plateau de Sault
Le mont Ventoux
- Au sud :
Le Luberon
la Durance
Les Alpes de Provence
L’Italie
- Au nord :
la chaine de Lure.

Le « pays de Reillanne » a une vie intense grâce à son climat heureux, à la fertilité du sol, à sa forte position de carrefour des civilisations.

Un peu d’histoire :

Le territoire possède un beau site paléontologique au lieu dit le Pas-de-l’Ane.
Là se trouvent les empreintes (3 à 4 millions d’années) laissées dans une plage du miocène par les pieds d’un troupeau d’anchiteria (ancètre du cheval) .

Age de la pierre taillée ou paléolithique

Les hommes seraient apparus il y a au moins 100 000 ans . La douceur du climat leur permettait de vivre en plein air. Puis le froid sévit, ils cherchent alors refuge dans les cavités naturelles (grottes ou abris sous roches)

Age de la pierre polie ou néolithique :

Les hommes se fixent dans les habitats. L’industrie et le commerce commencent à se développer ; des ateliers de taille de silex ou pierres à feu à partir des rognons de calcaire gris se retrouvent sur le coteau de « Pierrefeu » .
Ils savaient aussi fabriquer la poterie. Cette céramique modelée, à fond rond, est ornée à l’aide d’une valve de « cardium » (d’où le nom de Cardial) . Un certain nombre de gisements ont été fouillés dans le vallon de « Saint-Mitre » dans les années 1970 par A. Calvet, et tout le matériel mis au jour est déposé au musée de préhistoire de Quinson .

Age des métaux :

Peu d’exemplaires d’objets existent ; les documents font défaut.

Epoque Gallo Romaine :

Ancienne bourgade gauloise, elle fut conquise en 123 av.J.Ch. par les légions de Domitius Aenobarbus (bisaïeul de Néron) qui refit la route du Rhône en Espagne (d’où le nom de Voie Domitienne, de nos jours nationale 100 ) . Les romains organisèrent des exploitations agricoles (villae). Reillanne jouissait des privilèges de Municipe et des droits de bourgeoisie, c’était une cité florissante.

Les invasions :

A cause de l’insécurité, la population abandonne la plaine, ainsi naquit le village haut perché sur les pentes de Saint Denis.

Du IX au X siècle :

Epoques très complexes : hérédité des fiefs, luttes entre grands vassaux .

XI et XII siècles :

C’est la grande époque des bâtisseurs avec la propagation du christianisme .

XIII siècle :

Le village dépend du comté de Forcalquier .

XIV siècle  :

Epoque florissante. Reillanne occupera un des premiers rangs, elle sera un des lieux les plus importants de Haute Provence (plus de cent noms de lieux dits, une centaine d’exploitations).

Les temps modernes :

Dès le XVI siècle, commencent les guerres de religion (elles devaient durer quarante ans). Ce fut une des périodes les plus troublées et les plus tragiques. Il faut aussi noter qu’à cette époque, toutes les maladies épidémiques sans caractère défini mais très meurtrières étaient désignées sous le nom de peste. La mortalité enleva jusqu’à près du tiers de la population de 1346 à 1720 .

Epoque contemporaine :

Le XVIII siècle commença par un cruel hiver (1709) qui détruisit les récoltes et amena la famine (ravages de la peste en 1720) . A partir de 1756, le pays se développe (progrès pour les cultures surtout celle du mûrier) .
En 1790, la France est divisée en 83 départements. Reillanne devient chef lieu de canton du département des Basses Alpes.( Le 13 avril 1970, Basses Alpes devient Alpes de Haute Provence). La commune fait figure de région calme mais d’esprit républicain.
1939-1945 : les maquis des environs abriteront des résistants.

Reillanne aujourd’hui :

C’est un village à vocation essentiellement agricole. L’araire romain est remplacé par le tracteur. La culture des céréales et l’élevage ovin sont les principales ressources. Il faut ajouter la lavande et le lavandin. Le commerce local se développe grâce à la population croissante.

Derniers articles

  • Ca s’est passé à Reillanne ! - 24 août
    Ça s’est passé à Reillanne en 2014 AOUT samedi 23 aout : Foire aux Croûtes - Arts en liberté en semi-nocturne à partir de 18 h sur la Place du village. exposition de vos créations (peintures, (...)
  • Ca va se passer à Reillanne - 24 août
    Calendrier des manifestations 2014 à Reillanne AOUT jusqu’au 25 aout exposition des « Arts en Luberon » rue Daniel Reynaud dans le vieux village tous les jours de 10 à 13 h et de 16 à 19 h sauf (...)
  • Galerie des Arts en luberon - 13 août
    Du 28 août au 26 octobre Exposition René Uitham Photographies Anke Slooff Peintures et sérigraphies Valérie Neron Encres Atelier ouvert/exposition 2014 rue Daniel Reynaud (...)
  • Musée des Amis des Arts - 13 août
    Tout le mois de septembre Rétrospective des activités depuis 42 ans avec documents, affiches, photos, bulletins.
  • Cinéma la Strada - 13 août
    Samedi 16 août 21 h 15 cour de l’école Les vacances du petit Nicolas : C’est la fin de l’année scolaire. Le moment tant attendu des vacances est arrivé. Le petit Nicolas, ses parents et Mémé (...)